Choix d’une bouteille de vin : sur quels critères se baser ?

Lorsque vous choisissez un vin, vous devez bien sûr vous laisser guider par vos goûts personnels. Certaines personnes préfèrent le vin blanc au vin rouge. Malheureusement, toutes les bouteilles présentes sur les étagères ne peuvent pas être qualifiées de vins de qualité. Outre le goût personnel, il existe des critères de choix permettant de déterminer sa qualité. Voici donc quelques conseils et critères à privilégier lors du choix d’un vin de qualité. Lisez avec attention !

Comment repérer un vin de qualité ?

Pour commencer, vous devez savoir qu’un vaste catalogue de vins est désormais présenté dans les rayons des supermarchés et des magasins spécialisés en alcool. Comprendre leur qualité est parfois difficile. Vous pouvez en apprendre beaucoup sur le vin en lisant ou bien sur ce site sans même être un dégustateur ou un sommelier professionnel.

Par exemple, si sur l’emballage, vous voyez le mot « matière vinicole » dans la liste des composants du vin, vous pouvez être sûr que la composition réelle de ce produit viticole n’a rien à voir avec les normes généralement acceptées. Une telle bouteille de vin peut être qualifiée sans risque de mélange de colorants, d’arômes et d’autres additifs chimiques synthétiques.

Il est également possible que ce type de vin ait été fabriqué à l’origine à partir d’ingrédients de qualité inférieure qui peuvent être comparés aux déchets de la production de vin. Par ailleurs, il peut être appelé produit dérivé de la transformation secondaire, tertiaire et ultérieure de matières premières précédemment utilisées (baies rouges). Toutefois, l’absence d’une liste spécifique des cépages utilisés dans la production du vin sur l’emballage ou sur l’étiquette doit être particulièrement alarmante.

À l’inverse, il convient de vous notifier que sur une bouteille de vin rouge des mentions telles que « vin Merlot naturel » ou « vin Cabernet Sauvignon, Pinot noir naturel » garantissent initialement au consommateur un produit de meilleure qualité.

En général, plus une bouteille de vin est vieille, plus son contenu est de qualité. Cette règle empirique ne s’applique pas à tous les vins blancs par exemple. La date de mise en bouteille d’un vin blanc est donc importante, car une longue période de vieillissement ne représente pas un critère de haute qualité. De nombreux vins blancs, même âgés de deux ans, perdent beaucoup de leurs saveurs, de leurs arômes et de leurs nuances.

Quels critères pour un vin de qualité ?

Ici, afin d’éviter d’opérer un choix relativement mauvais de vin et d’éviter une boisson gâchée, il est indispensable que vous prêtiez une attention très particulière aux nuances suivantes :

  • la présence d’un label de qualité d’un producteur connu ;
  • les informations sur l’étiquette concernant les cépages à partir desquels le vin est produit ;
  • les règles de stockage des bouteilles dans le magasin.

Le nom du label de production est généralement écrit en grosses lettres sur les bouteilles de vin. En Europe, le principal critère de choix d’un vin n’est pas la marque ou la variété, mais l’« adresse d’origine ». Les régions célèbres telles que Champagne, Bourgogne ou Bordeaux sont un gage de qualité pour l’acheteur.

Le nom du producteur quant à lui, apparaît habituellement sous forme de logo et peut ne pas attirer l’attention.

Quant à l’étiquette, elle peut tout vous dire sur un vin. Si vous avez devant vous un vin avec une étiquette très usée, déchirée ou sale, c’est le signe d’une mauvaise conservation. Des taches de vin sur l’étiquette peuvent indiquer que cette bouteille a été traitée avec négligence.

Il vaut ainsi la peine d’y prêter une attention particulière avant de l’acheter. N’hésitez pas à demander l’aide d’un traiteur dans un magasin de vins. Ils sont à votre disposition pour vous guider lors de votre choix et vous indiquer où trouver les bonnes informations.

Par ailleurs, règles de stockages concernent l’exposition à la lumière et le bouchage. Généralement, l’insouciance et l’inattention des magasiniers s’expriment dans le stockage du vin sous une lumière intense et à proximité de sources de chaleur ou de froid extrême. De telles contraintes ne profitent pas au contenu de la bouteille. Par conséquent, la bouteille doit être éloignée de toute source de chaleur.

Par ailleurs, sachez également que le bouchage doit également être correct. Les bouchons en liège fabriqués à partir de matériaux naturels conviennent mieux aux vins ayant un potentiel de vieillissement. Ils laissent entrer des doses microscopiques d’oxygène dans la bouteille, ce qui aide le vin à se développer et à vieillir.

Cependant, il convient de vous préciser que pour les vins « de tous les jours », un bouchon à vis est le meilleur choix. Il est plus pratique et protège le vin contre le mal du liège, qui donne un ton moisi désagréable au vin. N’oubliez pas non plus que la boisson ne doit pas être « bon marché », car les vins de contrefaçon sont plus courants dans cette catégorie.


Déposer un commentaire.