Analyse : ChefCuisine, le nouveau robot cuiseur par Anne-Sophie Pic ; l’innovation de trop ?

Cuiseur Chef Cuisine

Le chiffre peut donner le tournis. 23 000 000 euros, c’est le montant levé par une trentaine d’actionnaires pour l’aboutissement du projet Chefcuisine. L’objectif ? La création d’un cuiseur bain marie vapeur ! Un cuiseur dit unique apportant des plats uniques avec des saveurs et textures uniques. En bref, un projet à la base ambitieux ; à la base seulement. Selon les chiffres parus, la chef française Anne-Sophie Pic aurait collaboré pendant 4 années pour la création des plats proposés et 200 personnes travaillent actuellement autour de cette start-up.

Nous avons repéré cette innovation suite à un spot publicitaire ; nous vous en parlons.

Chefcuisine, le Nespresso de la cuisine

Le titre en dit long ; à trop vouloir rechercher la nouveauté et en permanence l’innovation, certaines marques ne vont-elles pas trop loin ? Pour récapituler la situation, l’offre propose un robot commercialisé à 199.00 € au lieu de 249.00 € (Offre de lancement). Cette offre inclut le cuiseur et un livret de bienvenue sans bien sûr les plats préparés. Le cuiseur pourra-t-il être utilisé pour cuire tous les produits que l’on souhaite ? Bien sûr, non ; comme chez Nespresso, vous recevrez des barquettes Chefcuisine compatibles avec votre machine. À ce tarif, rajoutez donc le tarif de tous les plats préparés que vous achèterez ensuite. 3 cartes différentes et des portions allant de 5.00 € à 16.00 € et un menu dégustation autour de 60.00 euros pour 2 à 3 personnes. Nous vous laissons faire le calcul et devinez.. ça fait cher !

Ce cuiseur veut donc révolutionner les plats réchauffés en vous apportant à table une qualité exceptionnelle et vous l’aurez compris, nous sommes hésitants. Nous ne l’avons pas testé ; nous ne pouvons donc vous communiquer un retour gustatif à l’heure actuelle mais sur le principe, l’investissement conséquent de ce cuiseur et du tarif pratiqué pour les plats à commander risque de freiner bon nombre de consommateurs ; autant le dire, ce n’est pas pour tout le monde !

Correspond-il à ce qu’un consommateur attend en 2015 ? Arrive-t-il au bon moment ?

À l’heure où les français se tournent vers les petits producteurs, le bio, le bien manger à prix bon marché, ce cuiseur n’est-il pas de trop ? N’est-il pas trop futuriste ou déjà trop dépassé de part l’unique fonction de réchauffage que tout bon micro onde peut faire ? N’aurait-il pas mieux fallu travailler sur un produit à réchauffer unique sans pour autant passer par un cuiseur qui encombrera encore un peu plus nos cuisines. Tellement de questions que nous pourrons peut-être développer à l’occasion d’une prochaine enquête.

Share
Nuage de thèmes :

Déposer un commentaire.

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Share
Share