Depuis quelques années, on nous vante les propriétés bénéfiques de certaines baies
provenant d’Amazonie, du Tibet ou de l’Amérique du Nord. Mais les connaissez-vous vraiment ?
Parmi les nombreuses baies ayant un profil santé, nous nous attarderont sur trois baies :
les baies d’Açaï, de Goji et la cranberry.



Quelles sont-elles ?


► La baie d’açaï pousse en Amazonie sur des hauts palmiers de la forêt tropicale. Elle est composée à 90 % d’une noix et de 10 % de pulpe. Ce fruit est de couleur violet foncé et a la taille d'un raisin.


► Les baies de Goji nous viennent du Tibet et sont utilisées depuis des milliers d’années en médecine traditionnelle tibétaine et chinoise pour améliorer l’état physique, pour renforcer les défenses de l’organisme et aider au fonctionnement du foie, de la circulation sanguine et de la vison.


► La cranberry est une petite baie rouge issue d’un arbuste qui pousse en Amérique du Nord. C’est un fruit riche en antioxydants qui ont une action bénéfique dans la lutte contre le vieillissement cellulaire. Elle a également des vertus médicinales dans le traitement de la cystite et des infections urinaires dues aux bactéries de type E. Coli.


Qu’est-ce que cela nous apporte ?

► L’açaï contient dans sa pulpe une quantité importante d’antioxydants, des acides gras indispensables (oméga-3, oméga-6 et oméga-9), des acides aminés, du fer, des fibres et de nombreux minéraux et vitamines.

► Les baies de Goji nous apportent des caroténoïdes dont la bêta-carotène, des oméga-3, des fibres et 19 acides aminés, 21 minéraux et oligoéléments et 8 vitamines. Elles contiennent 42 % de glucides et plus de 15 % de protides

► La cranberry nous apporte des proanthocyanidines qui ont un rôle antibactérien, des polyphénols, des vitamines , du zinc et des minéraux.



Quels sont les effets indésirables ?

► Comme tous compléments alimentaires, il ne faut pas en consommer de trop. Si vous ressentez des nausées, des vomissements, des douleurs gastriques, des diarrhées, etc., c’est que vous présentez une intolérance alimentaire à l'açaï.

► Les personnes n’ayant pas l’habitude de consommer les baies de Goji doivent, durant les quinze premiers jours, commencer par cinq fruits et augmenter les doses progressivement afin d’éviter d’avoir des effets indésirables comme de la diarrhée ou grande fatigue. Du fait de la teneur en glucides, les personnes diabétiques doivent en tenir compte quand elles consomment des baies de Goji.

► Les diabétiques souhaitant consommer la cranberry doivent privilégier les formes d’extrait sous comprimés que sous forme de jus qui contient une quantité importante de sucre ou de fructose.



Où les trouver ?

► On trouve la baie d’açaï sous forme de poudre lyophilisée car il a fallu la conserver ainsi afin de la faire sortir d’Amazonie. Elle est aussi commercialisée sous forme de gélules.

► Les baies de Goji sont commercialisées en poudre, sous forme de jus ou encore séchées dans les magasins bios et par des exposants vendant également des fruits séchés.

► La Cranberry est vendue sous forme de jus au rayon des jus de fruits des grands surfaces et sous forme de gélules ou séchée dans les magasin bios.



Comment les consommer ?

► Les brésiliens consomment la baie d’açaï sous forme de boisson, de glace ou de smothie et il est également possible de la mélanger à des yaourts. Il est conseillé de consommer entre 500 et 1000 mg de baie d’açaï.

► Les baies de Goji se consomment en apéritif ou mélangées à des yaourts ou dans des plats chauds, à raison de 20 à 30 g par jour.

► La Cranberry est efficace sur les cystites à raison de 30 cl par jour et comme pouvoir antioxydant sous forme de 4 à 6 gélules par jour avant les repas avec un grand verre d’eau.




Cependant, même si ces baies ont des vertus bienfaisantes sur la santé, il convient de ne
pas en consommer trop régulièrement et surtout pas à la place d’une alimentation
équilibrée. Le surdosage étant tout aussi néfaste que la carence
en vitamines et en minéraux.

Nous vous rappelons que toute copie totale ou partielle est interdite.
Ceci est un article déposé et protégé contre la copie : N°7F551B8
Article rédigé par Nicole Kucharski.