Dossier : À la découverte du Haricot Tarbais

Haricot Tarbais

Connu et reconnu pour ses qualités gustatives et ses vertus nutritionnelles uniques, nous donnons aujourd’hui un coup de projecteur sur ce produit unique. Aux pieds des Pyrénées, face au Pic du Midi, il est bien sûr question du Haricot Tarbais.

Pour la petite histoire, la culture a été ré-introduite dans les années 1980 grâce à des agriculteurs qui ont cru à son succès ; sans ce travail, il aura sans doute disparu aujourd’hui. 16 années plus tard, 1996, ils créent l’Association Interprofessionnelle du Haricot Tarbais pour promouvoir et défendre le produit. Dès l’année suivante, ce sera le premier haricot à bénéficier d’un label rouge et c’est en 2000 qu’il obtiendra son IGP (Indication Géographique Protégée).

Ce sont désormais plus de 156 hectares dans 36 cantons qui sont cultivés. 170 tonnes de Haricot Tarbais en ressortent chaque année.

Zone de production du Haricot Tarbais

Au niveau gustatif, le Haricot Tarbais se distingue très probablement par la finesse de sa peau et le fondant. Il est reconnu dans le monde entier ; dégusté à la fois en Europe, États-Unis, Japon… Il est beaucoup plus léger et digeste (taux de matière grasse sèche après cuisson de 50 à 80 % inférieur aux autres variétés). On notera aussi la tenue de sa chair à la cuisson dû à une faible quantité d’amidon ; il n’éclate donc pas à la cuisson et ne s’écrase pas dans l’assiette. En plus du cassoulet, mousse, salade, velouté, aucune limite pour le déguster.

Côté nutritionnel, seulement 2% de matière grasse, il est pauvre en lipides, riche en fibres et protéines et possède une valeur énergétique très faible : 168 Kcal pour 100 g de haricots réhydratés.

Pour obtenir plus d’informations, rendez-vous sur leur site internet : www.asso-haricot-tarbais.com. Enfin, pour avoir des idées de recettes, une chaîne Youtube a été mise en place. Vous pourrez y accéder via le lien suivant : http://www.youtube.com/user/leharicottarbais

Idées Recettes Haricot Tarbais

Share
Nuage de thèmes :

Déposer un commentaire.

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Share
Share